À l’ instar du silence.

S’émerveiller,
c’est entrer en communion avec les étoiles, de son silence.
Le rossignol à l’aube envahi ma chambre
offre un chorus d’humanité
et la saveur du temps
ressuscite l’odeur et le goût lointain d’un café.
Le matin se dénude
j’ouvre mes yeux pour accueillir le jour.
Les caresses de l’astre du jour, les rayons de lumière pénètrent mon silence.

P.R. 08 mai MMXX
_2PR5947 copie