Χάος – Chaos
« Donc, au commencement, fut Chaos, et puis la Terre et le Tartare sombre dans les profondeurs de la vaste terre, et puis Amour, le plus beau des immortels et les dieux et les hommes, dompte les cœurs et triomphe des plus sages vouloirs.
De Chaos naquirent l’Érèbe et la sombre Nuit.
De la Nuit, l’Éther et le Jour naquirent, fruits des amours avec l’Érèbe.
À son tour, Gaïa engendra d’abord son égal en grandeur, le Ciel étoilé qui devait la couvrir de sa voûte étoilée et servir de demeure éternelle aux Dieux.
Puis elle engendra les hautes Montagnes, retraites des divines nymphes cachées dans leurs vallées heureuses.
Sans l’aide d’Amour, elle produisit la Mer au sein stérile, aux flots furieux qui s’agitent. » Hésiode Théogonie (VIIIe siècle av. J.-C.)

La fécondité du chaos est à la base de l’émergence du monde, dans la mythologie grecque.

Ordo ab chao – Vers de « l’ordre à partir du chaos » – Principe de la recherche de l’ordre dans notre société chaotique.