Marianne, déterminée, incarne la République française et ses valeurs de Liberté, d’Égalité et de Fraternité
De 1792 à nos jours, Marianne est devenue le symbole destiné à défendre les valeurs de la République.

Hommage à l’audacieuse humaniste, Olympe de Gouges qui s’est battue pour mille causes, présente chaque fois que la liberté ou la dignité de l’être humain quels que soient son âge, son sexe ou sa couleur de peau, lui semblait menacée.
Elle déclarait :
« Femme, réveille-toi ; le tocsin de la raison se fait entendre dans tout l’univers ; reconnais tes droits. »
« Je remarque que dans les luttes, les femmes doivent toujours lutter deux fois plus que les hommes ; une fois avec les hommes pour le changement, et la 2° fois pour qu’elles ne soient pas en reste du changement »

« Enfants de la Patrie, vous vengerez ma mort » furent ses derniers mots avant d’être guillotinée.
Presque deux cent vingt ans après, faisons le bilan de l’égalité des droits pour tous les discriminés et les exploités, comme les femmes, nos aînés, les étrangers…
Avons nous utilisé tous les moyens et recours à notre portée pour continuer son œuvre ?
Trop de simplification dans ce monde trouble et complexe, ce courant « sécuritaire », « sanitaire ».
Il semble plus facile de détruire la culture, l’éducation, notre langue de manière presque obsessionnelle que de s’attaquer à la publicité, au marketing, à l’ultralibéralisme, à la finance.
La société de consommation est une société autoritaire.
« La liberté et la justice consiste à rendre tout ce qui appartient à autrui » Olympe de Gouges invite, par-delà les siècles et les luttes menées depuis 1789, à une nécessaire permanence de l’esprit de résistance et de vigilance.
Démocratie, État de droit, solidarité, non-violence, égalité sont les terreaux fondamentaux de nos sociétés contemporaines.
Comme Olympe de Gouges luttons contre toute forme d’autoritarisme et d’inégalités, relevons les défis contemporains : marginalisation voire négation de la femme et de ses droits, discriminations, pauvreté, inégalités sociales, viols des droits civiques et politiques, etc.

P.R. le 08 mars 2021

Olympe de Gouges, Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, 1791

*

**

*